Extrait "La tristesse des anges" Jon Kalman Stefansson (Refuge et Dieu p.220 Folio)

Publié le 6 Février 2022

il est impossible de dire à quel point la perspective d'une maison est agréable, elle n'est comparable à rien si ce n'est, peut-être, à la foi que place en Dieu celui qui s'est égaré dans les tourments de la vie. Celui qui croit renonce d'autant moins volontiers, celui qui croit a déjà trouvé son refuge : la simple promesse d'un havre insuffle à l'homme une énergie démesurée.

Rédigé par Nila

Publié dans #Aventure, #divers

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article